Trajectoire(s) - Alexandra de Laminne
Trajectoire(s)
Dans le cadre de la certification C1 à l'ENSP (École nationale supérieure de la photographie), nous avons été amené à répondre à une commande photographique fictive intitulée le « Grand Arles » qui s’inspire de la commande institutionnelle « Les Regards du Grand Paris » organisée par les Ateliers Médicis et le CNAP. À travers des approches librement choisies, il s’agissait de s’intéresser à « l’immense diversité d’espaces, de temporalités, d’acteurs, d’habitants, de points de vue, de mouvements, parfois contradictoires, qui peuplent ce territoire ».

Le projet Trajectoire(s) questionne le territoire du Grand Arles à travers le trajet quotidien de cinq femmes, de la gare d’Avignon jusqu’à leur lieu de travail, situé en périphérie d’Arles.

Ce travail est le 1er volet d’une série de cinq «trajets/portraits» dont l’objectif est de donner à voir la diversité humaine et d’espaces de ce territoire.

Depuis début janvier 2018, je me rends chaque matin à la gare d’Avignon pour prendre le train vers Arles. Au fil des jours, je retrouve les mêmes voyageurs. Ma curiosité m’a conduite à aller à la rencontre de cinq d’entre eux, cinq femmes dont les chemins se séparent dès leur arrivée en gare d’Arles, chacune partant dans une direction différente, à vélo, à pied ou en voiture.

Qui sont-elles ? Où vont-elles ? Que font-elles ?
Des visages, des regards, des corps, des pensées, des histoires en mouvement. Mais aussi des paysages et un territoire parcourus, traversés quotidiennement.

Cinq femmes : Mélanie, Marie, Christelle, Valérie, Delphine. Cinq itinéraires, cinq quartiers : Mas de Vert, Trebon, Les Alyscamps, Fourchon, Barriol.

Le projet actuel porte sur Mélanie que j’ai accompagnée, à vélo, jusqu’à son lieu de travail, Le Mas de Vert*, situé à 6,9 km de la gare d’Arles.
Top